La police en gyropode : bonne idée ?

Accueil / Blog / La police en gyropode : bonne idée ?

Faire de l’œil à la police n’est pas forcément une bonne idée… sauf peut-être pour Segway. Depuis quelques temps, le constructeur américain fait en sorte de placer ses gyropodes dans le service public, en particulier au sein des forces de l’ordre nationales ou municipales. Un modèle spécial, le SE-3, a même été créé spécialement pour elles.

Les mauvaises langues insinueront sans doute que le fabriquant diversifie son offre et ses « cibles », dans la mesure où son produit n’a pas eu les résultats escomptés depuis le lancement de l’invention de Dean Kamen au début des années 2000.

Il n’empêche : ça fonctionne. Selon Challenge, pas moins de 24 villes se sont laissées séduire par les attraits du gyropode, dont Bordeaux, Toulouse, Grenoble, Nice et Annecy. Du reste, la chose ne date pas d’hier. Un test avait déjà eu lieu en 2012 à Saint-Germain-en-Laye, où des policiers nationaux avaient été temporairement équipés de gyropodes. D’autres expérimentations ont eu lieu, en particulier à Montpellier.

Avantages… et limites

Le gyropode, selon les policiers interrogés, permet une circulation plus rapide que si on se déplace à pied… et donc une intervention plus rapide. D’après Segway, deux hommes en gyropode couvrent autant de terrain que neuf hommes à pied. Du côté de Saint-Germain-en-Laye, on constatait par ailleurs un rapprochement entre la police et les habitants, intrigués par ces étranges bolides à deux roues.

Pour autant, le gyropode ne semble pas avoir été à ce jour autre chose qu’un instrument de prévention pour la police. Les quelques exemples rapportés par le commissaire divisionnaire responsable du secteur de Saint-Germain-en-Laye sont intéressants, mais ne dénotent pas d’un usage vraiment arrêté. Sous les articles de presse, les internautes sont par ailleurs promptes à moquer des hommes en uniforme perchés sur leur machine à deux roues… quand ils ne dénoncent pas tout simplement l’investissement, qu’ils trouvent coûteux et inutile.

Bref, si les hommes en bleu paraissent satisfaits et enthousiastes, le public l’est moins. Il faut reconnaître que Starsky et Hutch en gyropode, ça ne fait pas rêver

Plus sérieusement, il est probable que le gyropode, tel qu’il existe actuellement, ait des fonctions plus intéressantes (déplacement quotidien, tourisme plein air, déplacement professionnel sur un site de grande taille). Et s’il est une restriction au niveau de l’opinion publique c’est que l’investissement apparaît cher en ces temps où les dépenses des collectivités sont scrutées à la loupe par le citoyen cotisant. Cette question ne se posera bientôt plus avec des nouveaux challengers comme Neomobility qui proposeront désormais des gyropodes fiables et performants pour des tarifs défiants toute concurrence !

Articles similaires
vente et achat de gyropode sur paris et en ligneMonoroue moto neomobility