Onewheel, moto à une roue… les dérivés du gyropode

Accueil / Blog / Onewheel, moto à une roue… les dérivés du gyropode

On vous parle du gyropode, de la monoroue, et du smartboard… On vous parle aussi de la trottinette électrique. Mais en marge de ces nouveaux engins de déplacement en passe de conquérir une grande partie de l’espace piéton, d’autres inventions ont vu le jour… plus ou moins médiatisées, souvent peu connues. Petit tour d’horizon…

Le Onewheel est un skate board électrique à une roue.Onewheel : le skate électrique à une roue

Fabriqué et commercialisé par la marque du même nom, le onewheel est en fait un skateboard à une roue. Proche du smartboard dira-t-on… Eh bien pas vraiment, dans la mesure où cet engin est doté d’une seule roue, plus grosse que celle de son lointain cousin. Autre différence majeure : le conducteur est installé perpendiculairement à la roue, et non pas parallèlement comme c’est le cas pour le smartbaord.

Le constructeur met en avant la maniabilité de l’appareil, ainsi que le petit poids de son engin (un peu plus de 10 kg) et la possibilité de le recharger très rapidement (20 minutes avec l’appareil adéquat). Pour autant, cette invention en vente depuis 2015 coûte tout de même 1500 dollars, ce qui en fait pour l’heure un produit pour les passionnés et les pionniers.

La Ryno est une moto à une roue qui fonctionne selon le principe gyroscopique.Ryno, la moto à une roue…

Paradoxal ? Non, la moto à une roue existe bel et bien. Pour la petite histoire, l’inventeur de ce curieux engin se serait lancé dans la conception à la demande de sa petite fille, qui aurait vu cette moto à une roue dans un jeu vidéo. A l’arrivée, il s’agit en fait d’un mixte entre une moto traditionnelle et un segway. La Ryno se déplace en effet en avant et en arrière selon le principe gyroscopique de l’engin de Dean kamen.

Sur le plan technique, on notera que la Ryno peut supporter une charge importante (entre 110 et 120 kg), mais que sa vitesse de pointe se situe quelque part entre 15 et 20 km/h selon les dires du constructeur. Il vous faudra débourser entre 4000 et 4500 euros pour l’acquérir. Autant dire que cet engin sera pour l’instant l’apanage des amateurs du genre…

imagesD’autres idées…

En matière de déplacement, l’homme ne semble guère s’être arrêté de créer depuis l’invention de la roue. Ainsi, le britannique Tom Anable s’est mis en tête de construire le monoroue le plus rapide du monde.

Son engin consiste pour l’heure en une sorte de grande roue dans laquelle peuvent tenir le moteur, le système de commande et le pilote lui-même. Pour l’instant, ce type de déplacement reste cependant complètement artisanal et, selon nos recherches, n’est pas (encore ?) commercialisé !

 

 

Articles similaires
Police en gyropodegyropode rouler en toute sécurité