Perturbations dans les transports en Ile-de-France : la Région offre 500 € pour l’achat d’un vélo à assistance électrique

Accueil / Neomobility : qui sommes-nous ? / Perturbations dans les transports en Ile-de-France : la Région offre 500 € pour l’achat d’un vélo à assistance électrique

Le mouvement social qui se prépare et qui débutera à partir du 5 décembre prochain va avoir des conséquences sévères sur la mobilité des habitants des métropoles françaises.

A Paris, on anticipe déjà de fortes perturbations dans les transports en commun. Les franciliens vont ainsi devoir affrontés la grande galère des grèves de transports pour se rendre sur leurs lieux de travail.

Afin de proposer une alternative aux usagers des transports publics, Valérie Pécresse a annoncé hier (27 novembre 2019) une aide à l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE) représentant 50% du prix d’achat du vélo plafonnée à 500 €. Cette subvention qui devait prendre effet sur 2020 va finalement être valable pour tout achat dès le 1er décembre 2019. Cumulable avec les autres primes locales dans ce plafond de 500€ les parisiens qui bénéficient déjà d’une aide de 400 € pourront ainsi récupérer encore 100 € à l’issue de leur investissement sans condition de ressources s’ils ont acheté leur VAE après cette date.

Considérant l’achat d’un VAE d’une valeur de 1.000 € ; il n’en coûtera pour les résidents d’Ile-de-France que 500 € pour s’équiper d’un vélo à assistance électrique haut de gamme !

Avec les fêtes de Noël qui se préparent, il est certain que le moment est bien choisi pour passer le pas pour un investissement qui est de plus en plus indispensable à Paris et en proche banlieue.

Neomobility distribue depuis sa création il y a deux ans la marque française de vélo à assistance électrique EOVOLT. Déclinés en 3 modèles les VAE EOVOLT ont l’avantage d’être très facilement pliable tout en disposant d’un ingénieux système dit « fold & go » qui permet de déplacer le vélo plié dans les couloirs de métro et donc de combiner l’usage de votre bicyclette avec d’autres modes de transport comme le métro, le bus, le tramway et le train.

Cet usage qui a pour nom « intermodalité » devient pour le citadin un mode de transport qui dispose de l’agrément de l’usage d’un vélo pour une étape de son trajet dit du « dernier kilomètre ».

Le francilien peut ainsi réinventer ses transports quotidiens en y apportant un agrément nouveau et en bénéficiant d’aides financières très incitatives des institutions.

Investir sans attendre :

EOVOLT le vélo électrique ultra-compact

Articles similaires